Aprender el francés en Francia

L’actualité du FLE et du français dans le monde

Le fil de l'actualité

L’accueil des étudiants étrangers en France : un rapport parlementaire

Rapport d’information présenté devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, mercredi 13 mars. Extraits du préambule : "... Si la France occupe la 4e place mondiale des pays (...)

Rapport d’information présenté devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, mercredi 13 mars.


Extraits du préambule :

"... Si la France occupe la 4e place mondiale des pays les plus choisis par les étudiants étrangers, elle est soumise à une concurrence intense dans un contexte où le nombre d’étudiants appelés à effectuer des mobilités est en hausse constante.

Vecteur de notre diplomatie d’influence et révélateur tant des atouts que des faiblesses de notre enseignement supérieur, l’attractivité internationale doit de l’avis de tous les acteurs concernés faire l’objet d’une véritable stratégie.

Pour autant, la stratégie "Bienvenue en France – Choose France", présentée sans concertation préalable avec les acteurs de l’enseignement supérieur, a suscité d’importantes inquiétudes. En cause : le choix de différencier pour les étudiants extra-européens le montant des droits d’inscription à l’université, multipliés par 15 en licence et par 16 en master.

La mise en place par le Gouvernement d’une mission de concertation a permis d’apaiser certaines de ces inquiétudes, en excluant de la mesure les doctorants, initialement concernés par la hausse des droits d’inscription.

Toutefois, les travaux menés par vos rapporteurs et les nombreuses auditions réalisées ont révélé la persistance d’un nombre considérable d’interrogations autour de cette stratégie. En particulier, ce plan vise-t-il à renforcer l’attractivité de l’enseignement supérieur ou à en refonder le modèle économique ? ...".

Les rapporteurs formulent en conclusion 29 propositions pour "promouvoir une nouvelle approche afin de répondre à une ambition collectivement partagée : le renforcement de la destination France".


NOTRE AVIS

Des études supérieures en France... en anglais

On notera qu’aucune de ces propositions n’aborde la question de la maîtrise du français par les étudiants étrangers.

Si la proposition n°2 aborde bien la question de la formation linguistique c’est pour appeler à renforcer l’offre de cours... en anglais !

Proposition n°2 : "Renforcer l’ouverture linguistique des formations dans le cadre d’une francophonie ouverte. Le développement des offres de cours en anglais est incontournable pour être compétitif à l’échelle internationale. Il paraît impératif de faire évoluer rapidement le cadre législatif, notamment l’article L. 121-3 du code de l’éducation (1), qui restreint actuellement trop fortement les possibilités de formations en langue étrangère dans l’enseignement supérieur".

En savoir plus :

Télécharger le Rapport en pdf

En vidéo :

Présentation du Rapport en séance de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale


Publié le 18 mars 2019
Fermer
En savoir plus

Retrouvez les éditeurs de FLE au Salon du Livre de Paris

Les éditeurs FLE vous donnent rendez-vous au Salon du Livre de Paris - Porte de Versailles jusqu’à lundi. A cette occasion et dans le cadre de la Semaine internationale de la langue française et de (...)

Les éditeurs FLE vous donnent rendez-vous au Salon du Livre de Paris - Porte de Versailles jusqu’à lundi. A cette occasion et dans le cadre de la Semaine internationale de la langue française et de la francophonie, les éditions Hachette FLE partenaire du site Fle.fr vous invite à participer, jusqu’au 25 mars, au Jeu concours Hachette FLE Tirage au sort de 3 lots chaque jour à 17h.

Publié le 16 mars 2019
Fermer
En savoir plus

10 expressions françaises à déchiffrer. Jeu concours Hachette FLE

A l’occasion du Salon du livre de Paris et de la Semaine internationale de la langue française et de la francophonie les éditions Hachette FLE vous invite à participer au jeu concours 10 expressions (...)

A l’occasion du Salon du livre de Paris et de la Semaine internationale de la langue française et de la francophonie les éditions Hachette FLE vous invite à participer au jeu concours 10 expressions françaises à déchiffrer. Le jeu se déroule du 15 au 25 mars, avec un tirage au sort de 3 lots chaque jour à 17h.

Pour participer :
Jeu concours Hachette FLE


Publié le 15 mars 2019
Fermer
En savoir plus

Fondation Alliance Française : un nouveau Président

Suite à la démission du président de la Fondation Alliance Française, M. Michel Doulcet, le conseil d’administration, réuni mercredi 6 mars 2019, a procédé à l’élection d’un nouveau Président ainsi qu’au (...)

Suite à la démission du président de la Fondation Alliance Française, M. Michel Doulcet, le conseil d’administration, réuni mercredi 6 mars 2019, a procédé à l’élection d’un nouveau Président ainsi qu’au renouvellement du Bureau consécutif à cette élection.

M. Alain-Pierre Degenne a été élu président de la Fondation. Il en était depuis 2018 vice-président et depuis 2013 administrateur.

Le Bureau de la Fondation comprend désormais également un nouveau vice-président, M. André Cointreau, membre fondateur et auparavant trésorier de la Fondation, une nouvelle trésorière, Mme Nathalie Spanghero-Gaillard, présidente de l’Alliance Française de Toulouse et administratrice de la Fondation depuis 2018, une nouvelle secrétaire, Mme Véronique Bujon-Barré, ancien Ambassadeur, administratrice de la Fondation depuis 2018. Mme Hélène Carrère d’Encausse demeure vice-présidente, et M. Bernard Boucault, préfet de région honoraire, demeure membre du Bureau.

Le président Degenne s’est engagé à mener à bien la transformation en cours de la Fondation décidée en 2018 incluant la redéfinition des relations avec l’Alliance de Paris Ile-de-France et la réorganisation de ses missions en liaison avec celles de l’Institut français.

Il a rappelé la priorité donnée, par-delà ces nécessités, à la capacité retrouvée de la Fondation d’accompagner et soutenir le développement du réseau mondial des Alliances Françaises dans un environnement compétitif, et de défendre le modèle moderne de l’Alliance, indépendant, associatif et entrepreneurial, au service de la langue française et des cultures francophones.

En savoir plus :
Alain-Pierre Degenne, nouveau président de la Fondation Alliance Française


Publié le 12 mars 2019
Fermer
En savoir plus

Un projet de "matrice qualité" pour l’utilisation du CECR

Ce projet du CELV - Centre européen pour les langues vivantes du Conseil de l’Europe - vise à accompagner les enseignants et les autres professionnels de l’enseignement des langues dans leur (...)

Ce projet du CELV - Centre européen pour les langues vivantes du Conseil de l’Europe - vise à accompagner les enseignants et les autres professionnels de l’enseignement des langues dans leur utilisation du CECR - Cadre européen de référence pour les langues.

Le projet comprend une matrice de lignes directrices liées à des principes qualité, assortie de bonnes pratiques et de ressources complémentaires qui peuvent être utilisées par les différents acteurs dans la mise en œuvre du CECR à des fins de politique éducative, de conception de programmes, d’enseignement et d’évaluation.

La matrice qualité QualiMatrix se veut un outil destiné à faciliter l’innovation fondée sur le CECR. Son utilisation peut aider à :

  • obtenir des informations sur les approches qualité et les outils qui peuvent faciliter et soutenir des pratiques d’enseignement efficaces
  • réaliser un diagnostic des points forts et des points faibles de la mise en œuvre du CECR ;
  • promouvoir la transparence dans le développement pédagogique à l’intérieur d’une communauté de pratique.

En savoir plus :
Une matrice qualité pour l’utilisation du CECR

Publié le 11 mars 2019
Fermer
En savoir plus

Le Français dans le monde. La revue internationale des professeurs de français.

Le Français dans le monde n°422 - Mars-avril 2019 EXTRAIT DU SOMMAIRE : Dossier Et si on tentait la classe inversée ? Expérience Pluma : et apprendre la français devient léger Langue : Alexandre (...)

Le Français dans le monde n°422 - Mars-avril 2019

EXTRAIT DU SOMMAIRE :
Dossier Et si on tentait la classe inversée ?
Expérience Pluma : et apprendre la français devient léger
Langue : Alexandre Wolff : "Cette langue français a de l’avenir"
Astuces profs : Comment faire découvrir la francophonie aux apprenants ?
Initiative : Enseigner le français à des militaires
Outils : 7 fiches pédagogiques avec ce numéro.

Feuilleter des extraits

En savoir plus :
Le Français dans le monde. Mars-avril 2019


Le Français dans le monde est partenaire Fle.fr

Publié le 8 mars 2019
Fermer
En savoir plus

Se former à l’enseignement du FLE. Le MOOC CAVILAM Alliance Française.

La prochaine session du MOOC Cavilam débutera mercredi 2 mai 2019. Ce MOOC certifiant s’adresse à toute personne qui souhaite acquérir les bases de l’enseignement du FLE et notamment les enseignants (...)

La prochaine session du MOOC Cavilam débutera mercredi 2 mai 2019.

Ce MOOC certifiant s’adresse à toute personne qui souhaite acquérir les bases de l’enseignement du FLE et notamment les enseignants peu ou pas formés ou ayant difficilement accès à la formation continue. Les unités peuvent en outre servir de support de formation pour des responsables pédagogiques. Le cours est entièrement gratuit.

MOOC certifiant CAVILAM / Alliance Française

Publié le 8 mars 2019
Fermer
En savoir plus

Centres Ressources Illettrisme et Analphabétisme : une cartographie nationale du réseau

Cette cartographie a été réalisée par le cabinet d’études ASDO à la demande de la Délégation Interministérielle à la Langue Française pour la Cohésion Sociale. Publié en décembre 2018, le rapport constitue (...)

Cette cartographie a été réalisée par le cabinet d’études ASDO à la demande de la Délégation Interministérielle à la Langue Française pour la Cohésion Sociale.

Publié en décembre 2018, le rapport constitue le dernier état des lieux du réseau des Centres Ressources Illettrisme et Analphabétisme départementaux et régionaux en France.

En savoir plus :
Centre Ressources Illettrisme PACA

Télécharger la cartographie en pdf :

cartographie_cria.pdf (PDF – 1.7 Mo)
Publié le 4 mars 2019
Fermer
En savoir plus

Actualité de la Fondation Alliance Française

Le président de la Fondation Alliance Française, Michel Doulcet, a présenté sa démission, pour raisons de santé, de ses fonctions lors du conseil d’administration du 20 février dernier. Michel Doulcet (...)

Le président de la Fondation Alliance Française, Michel Doulcet, a présenté sa démission, pour raisons de santé, de ses fonctions lors du conseil d’administration du 20 février dernier.

Michel Doulcet laisse une Fondation aux finances assainies et par ailleurs bien engagée, conformément à la volonté des autorités, dans la refonte de ses statuts, le rapprochement avec l’Institut français ainsi que le règlement du contentieux avec l’Alliance Française de Paris Ile-de-France, permettant la confirmation de sa pérennité au service du réseau mondial.

Le prochain conseil d’administration se tiendra mercredi 6 mars. IL procédera notamment à l’élection d’un nouveau président et du bureau de la Fondation.

La Fondation Alliance Française est partenaire du site Fle.fr


Publié le 27 février 2019
Fermer
En savoir plus

Une stratégie internationale pour l’enseignement supérieur français. Terra Nova fait des propositions.

Le think tank Terra Nova développe dans une Note en date du 21 février 2019, une série de propositions pour y voir plus clair dans la stratégie à l’international de l’enseignement supérieur français. (...)

Le think tank Terra Nova développe dans une Note en date du 21 février 2019, une série de propositions pour y voir plus clair dans la stratégie à l’international de l’enseignement supérieur français.

Voici une synthèse de la Note de Terra Nova :

Si la France reste une destination prisée, elle le doit davantage à son ancien prestige ou à son passé colonial qu’à son attractivité actuelle. Nous reculons très vite dans la liste des pays d’accueil, non seulement en nombre d’étudiants accueillis, mais dans les préférences des étudiants mobiles : une vraie dégringolade !

Le sous-financement de nos universités et la dispersion des responsabilités en matière de rayonnement de notre enseignement supérieur limitent nos capacités d’accueil alors que plusieurs de nos pays voisins ont fait du développement de leur enseignement supérieur une vraie priorité nationale.

Le plan Bienvenue en France lancé par le gouvernement montre une prise de conscience bienvenue sur ce sujet et une réelle ambition. En revanche, la décision d’augmenter les frais d’inscriptions des étudiants étrangers non-européens présente de nombreux inconvénients : elle n’a pas été suffisamment négociée avec les acteurs universitaires, elle impose une mesure uniforme au lieu de favoriser les stratégies des universités et elle va pénaliser les étudiants de familles modestes, en particulier ceux qui viennent de pays africains alors que l’espace francophone fait partie de nos atouts à privilégier.

Nous ne pouvons pas simplement appliquer des recettes mises en œuvre dans les pays anglophones, qui sont les premiers destinataires de la mobilité étudiante internationale. Nous devons tenir compte de nos atouts : un espace francophone dans lequel les échanges sont déjà forts, une image positive de la France comme pays de culture.

Les bénéfices de l’accueil des étudiants étrangers sont nombreux. C’est un élément d’une politique de rayonnement de la France dans le monde. C’est aussi un facteur de dynamisation de nos formations et de notre recherche. Enfin, c’est une manière de contribuer à une politique de développement dont les effets bénéfiques reviennent à moyen ou long terme chez nous.

C’est pourquoi la discussion sur l’internationalisation de l’enseignement supérieur ne doit pas faire l’objet d’un débat simpliste, centré uniquement sur les frais d’inscription. Mais pour que notre politique d’accueil porte ses fruits, elle doit viser avant tout une démarche de qualité. Ce qui passe nécessairement par une amélioration des conditions d’accueil des étudiants étrangers.

Nous développons une série de propositions pour y voir plus clair dans notre stratégie internationale d’enseignement supérieur. On ne pourra pas accueillir plus d’étudiants, et mieux les accueillir, sans un financement supplémentaire, inscrit dans la durée et à la hauteur des ambitions annoncées. Sa répartition entre effort budgétaire, donc supporté par les contribuables français, et autres sources de financement est une question complexe qui nécessite une réflexion approfondie.

Le partage des rôles entre acteurs diplomatiques et académiques, qui répondent à des logiques différentes, doit être clarifié, en respectant l’autonomie de fonctionnement des acteurs universitaires, notamment en laissant aux universités l’entière maîtrise scientifique et pédagogique de leur politique internationale.

Au niveau diplomatique, il faut la prendre en compte en parallèle d’une politique d’influence et d’une logique d’aide au développement. Les établissements universitaires doivent développer leur stratégie internationale et prévoir les services d’accueil et d’accompagnement adaptés pour cela. Les bourses et les exonérations de frais d’inscription des étudiants doivent être développés, en particulier pour les étudiants inscrits en doctorat.

A côté des bourses gérées par les postes diplomatiques, des systèmes de bourses académiques doivent être développés. Par ailleurs, les projets de développement de notre formation à l’extérieur sont une perspective à privilégier (double diplomation, déploiement de formations françaises à l’étranger...) et doivent inclure tous les niveaux d’étude, y compris le niveau IUT/STS.

Lire en ligne et télécharger la Note de Terra Nova :
Une stratégie internationale pour l’enseignement supérieur français


Publié le 26 février 2019
Fermer
En savoir plus
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 88 |